Internationaux de Vendée de Tennis du 1er au 9 novembre

Les Internationaux de Vendée de Tennis reviennent en Vendée pour la deuxième année, dans le cadre du VendéEspace de Mouilleron le Captif.

Du 1er au 9 novembre, quelques uns des joueurs du Top 100 (dont 2 du Top 50) seront présents en Vendée pour disputer un tournoi richement doté, puisqu’au total $ 75.000 seront mis en jeu. Le tournoi se hisse ainsi dans les 6 premiers tournois indoor français. Au total près de 70 joueurs seront présents sur les 3 cours du complexe.

Les prix d’entrée sont relativement modestes, puisque les entrées sont gratuites pour les qualifications des 1er et 2 novembre, de 5 € les autres jours (2 € pour les moins de 12 ans). Il est possible de réserver sur vendeespace.vendee.fr.

Marcel Gauducheau, Vice-Président du Conseil Général, coorganisateur de la manifestation, présentait celle-ci la semaine passée.

(Images AC)

Expo Les Epaves de la Mer à Noirmoutier

Jusqu'à la fin de la semaine, trois artistes conjuguent leurs talents à la Galerie de la Mer de Noirmoutier pour une exposition originale sur le thème des Epaves de la Mer.

Fabrice Grozier, le sculpteur sur métal, Philippe Caumont le photographe et Marie Boutolleau la peintre proposent aux visiteurs de la galerie marchande noirmoutrine de s'arrêter quelques instants durant leurs achats pour découvrir des oeuvres originales inspirées par la Mer et les épaves.


epaves

Vendée Numérique : la fibre pour tous... ou presque

 La Vendée, département rural par essence, ne veut pas être en retard dans le déploiement des infrastructures, et pas seulement routières.

C’est pourquoi, afin d’accélérer l’installation du très haut débit, notamment pour Internet, il a été décidé de créer une structure dont la mission est de mettre en oeuvre le plan pluriannuel Vendée Numérique.

Le Groupement d’Intérêt Public “Vendée Numérique” regroupe deux opérateurs : le Conseil Général de la Vendée et le SyDEV.

L’ambition est de réaliser un véritable maillage du département en renforçant les débits, notamment en remplaçant une partie des paires de cuivre qui servent à l’acheminement des données par de la fibre, entre les centraux et les sous-répartiteurs. On n'amènera donc pas la fibre jusqu’à la prise du salon, mais au plus près et les débits devraient être relevés pour tous les utilisateurs. 181 communes sont concernées.

Parallèlement, la fibre sera amenée dans chaque canton et un certain nombre de site identifiés (écoles, médiathèques, zones d’actrivité, etc.), près de 1000 au total, bénéficieront du Très Haut Débit. De quoi garder ou faire venir les entreprises en zone rurale.

Enfin, par endroit, la fibre optique sera amenée jusque chez les particuliers. Cela se fera dans 13 communes répondant à certains critères de densité démographique. Ce déploiement se fera en parallèle du raccordement opéré dans les prochaines années par Orange sur le Pays Yonnais et le Pays des Olonnes…

Quand à ceux qui, malgré ce plan, ne pourront espérer une amélioration des débits (fonds de villages notamment), il leur restera la solution du satellite qui permet désormais des flux montants et descendants en haut débit. Le Conseil Général de la Vendée subventionne ce type de raccordement.

Le plan est démarré et devrait s’achever à l’horizon 2020.

Ci dessous, la conférence de presse de Bruno Retailleau

(Images Alain Charrier)

Le Puy du Fou en danger

Le spectacle cinéscénique du Puy du Fou va-t-il disparaitre ? Au moins sous sa forme actuelle ?

Un projet de loi dans les cartons du gouvernement, présenté au Conseil des Ministres dans les jours à venir, pourrait bien remettre effectivement en cause le modèle économique d'un phénomène culturel vendéen dont la réussite repose pour l'essentiel sur une armée de bénévoles.

Il faut savoir en effet que chaque soir de spectacle, ils sont 1800, 1200 sur scène et en costumes, le reste en coulisse, pour assurer le bon déroulement d'une spectacle exceptionnel joué devant 14.000 spectateurs, à près de 30 reprises durant la saison estivale. Et qu'en alternance, un nombre égal de bénévole prend le relais tous ls deux soirs.

Or le projet vise à faire de ces bénévoles des salariés comme les autres, ouvrant droit à un salaire... et au paiement des cotisations sociales et des impôts afférents !

Lire la suite : Le Puy du Fou en danger

Horaires marées


Ports:

Logo Oceane 2015 250Une info ? Une annonce ?
Un événement ?
Faites-nous en part :
098.456.0044 ou 06.29.56.38.17
boss@futurimedia.fr