TV Vendée

Retrouvez le flux web de la chaîne TV Vendée...


2ème Grand Prix de la Meule Bleue

En 2014, ils étaient 150 équipages (de 10 soit 1500 "fondus") à partir de La Roche sur Yon pour gagner, sur leur "meule" bleue, La Rabatelière, à l'initiative de Philippe Maindron, le créateur du Festival de Poupet que décidément rien n'arrête !

Pour cette deuxième édition, le compteur a été bloqué à 400 équipages (soit 4000 participants) qui partiront de Challans le 19 septembre à 10h pour rejoindre, via le Gois, l'ile de Noirmoutier. La journée se terminera en apothéose avec de nombreuses surprises annoncées...

Dès le 4, toutefois, un prologue se tiendra sur l'Ile d'Yeu, autour de Port Joinville et du port... de la Meule bien sûr !

(Images Alain Charrier et archives La Meule Bleue / Youtube)

Yves Auvinet candidat de la Droite au poste de Président du Conseil Départemental de la Vendée

Jeudi 2 avril, Yves Auvinet, élu Conseiller Départemental du Canton de Chantonnay, sera le candidat du Groupe de la Majorité Départementale (Droite) à l'élection au poste de Président du Conseil Départemental. Il a été désigné par ces paires ce lundi, au lendemain du second tour des élections départementales.

Compte-tenu de l'ampleur de la victoire (32 conseillers sur 34), il ne fait aucun doute qu'Yves Auvinet sera jeudi soir le nouveau "patron" de la Vendée, succédant à Bruno Retailleau, qui lui mènera les troupes de la Droite aux Régionales de décembre prochain.

 

Bruno Retailleau : la dernière séance...

Les 22 et 29 mars aura lieu l’élection des conseillers départementaux (qui remplacent donc les conseillers généraux) dans les 17 cantons (un homme et une femme par canton) nés de la réforme de mai 2013. Il existait auparavant 31 cantons en Vendée.

La nouvelle découpe tient compte des évolutions démographiques du département de la Vendée.

A l’occasion de ce grand jeu de chaises musicales, Bruno Retailleau, président de l'Assemblée, tire sa révérence et se prépare à mener un combat d’envergure car il aura pour mission de conduire en décembre prochain les trouvpes de la droite unie à l’assaut du Conseil Régional détenu depuis 2004 par la gauche, sous la présidence du socialiste Jacques Auxiette, ancien maire de la Roche sur Yon, qui ne se représente pas.

L’enjeu est de taille car la future assemblée régionale sera grandement renforcée dans ses prérogatives, y compris à l’échelle des départements qui seront plus liés à cet échelon intermédiaire.

Bruno Retailleau, dans son discours, laisse d’ailleurs paraitre son attachement à son département d’origine, dont il reste sénateur.

(Images Guy Barrier - Montage : Alain Charrier)

Interdiction de la pêche du bar : le désarroi des pêcheurs vendéens

La Commission Européenne vient d'interdire la pêche au bar dans la manche dès ce mois de janvier 2015 et jusqu'à fin avril. Or cette pêche est faite à 70% par les pêcheurs français et notamment ceux de Bretagne et de Vendée.

Ces poissons représentent également une part importante de l'activité des ports de La Turballe, Le Croisic et St Gilles Croix de Vie.

Ce coup d'arrêt va de plus inciter les pêcheurs à se reporter sur d'autres espèces disponibles, ce qui risque de déstabiliser les cours.

On risque donc une nouvelle fois de voir partir à la casse de nouveaux bateaux et des marins quitter le métier.

Bruno Retailleau lâche les rênes du CG85

Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de la Vendée, vient de créer la surprise en annonçant qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat en mars prochain aux élections départementales.

Conseiller Général de la Vendée élu depuis 1988 et Président du CG85 depuis 2010, il souhaite partir à la conquête de la Région Pays de la Loire, actuellement tenue, comme la quasi-totalité des régions françaises, par la gauche. Il conduira donc en décembre prochain une liste d'union UMP/UDI.

C'est peut-être tout simplement l'anticipation de la réforme des collectivités territoriales avec la disparition des départements et la réduction nu nombre des régions de 22 à 13 qui pousse Bruno Retailleau à déplacer son combat vers un autre sénacle.

Plus de crèche au Conseil Général ?


Les Femens en action, sur la Grand Place de Bruxelles, le 2 décembre 2014

La tradition aura survécu un siècle à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Mais voilà, alors que les tensions semblaient apaisées avec une Eglise désormais tenue à l'écart du pouvoir temporel, les libres-penseurs vendéens ont entrepris, avec succès, "d'avoir la peau" de la crèche traditionnellement érigée dans l'accueil de l'Hôtel du Département, symbole sans doute d'une présence encore trop religieuse dans une république laïque.

Certes, ils l'ont fait en toute légalité et donc bien moins fort que leurs "copines" des Femens qui ont vandalisé ce jour une crèche à Bruxelles (photo ci-dessus), mais cela risque tout de même de faire râler dans un département qui a subit, entre autres, les colonnes infernales.

Ils ont pour celà exercé un recours devant le Tribunal Administratif qui n'a pu que dire que cette décoration de circonstance ne respectait pas la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Les libres-penseurs affirment que la crèche est une atteinte à l'égalité des droits. Il faut donc démonter.

Le Conseil Général lui en appelle à la tradition qui transcende le religieux. Et fait appel de la décision.

Entre la dinde et la bûche, il semble que les libres-penseurs aient décidé cette année de "bouffer" aussi "du curé". C'est un peu dans l'air du temps, mais le mets, délicat, risque fort d'avoir du mal à être digéré par nombre de vendéens - et pas que des croyants - et de provoquer quelques vents...

Lancement du Plan "Double Coeur" pour le Bénévolat

12000 associations et 120.000 bénévoles. La Vendée est à la pointe de l'engagement associatif.

Même si ces associations ont vocation à s'affranchir de la tutelle des politiques notamment, il s'avère nécessaire parfois d'apporter les coups de pouce qui permettront à un maximum de projets de prendre leur envol.

Le Conseil Général de la Vendée a donc engagé un plan "Vendée double coeur" visant à faciliter la pratique de l'engagement bénévole dans les associations.

Par ailleurs, un site internet dédié à ce plan a été mis en place (benevolat.vendee.fr) où les associations pourront trouver de nombreuses ressources, mais aussi des espaces d'échanges. Ce site devrait également permettre de fédérer les énergies et de constituer des réserves de bénévoles, mobilisables en toutes occasions, reprenant en celà le travail déja entamé par des associations comme "Bénévoles des Olonnes".

C'est Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de la Vendée, qui a tenu à présenter le lancement de ce Plan, le 7 novembre.

(Images : Alain Charrier)

Horaires marées


Ports:

Logo Oceane 2015 250Une info ? Une annonce ?
Un événement ?
Faites-nous en part :
098.456.0044 ou 06.29.56.38.17
boss@futurimedia.fr