Fusion des communes : la quadrature du cercle

3maires

On avait bien quelques doutes depuis un an sur la convergence de vue des élus des trois communes au sujet de la fusion.

La réflexion de Joël Mercier, maire du Château d’Olonne, rapportée dans Ouest-france du 7 avril, lève ces doutes. Dans son entretien, où il dresse un bilan de sa première année de mandat, il évoque la fusion en laissant entendre qu’il n’y a “pas le feu au lac”, vu “qu’aucun projet n’est écrit ni élaboré” et que donc [il ne peut] pas caler une date de consultation.

Bien qu’il se défende de vouloir remettre en cause cette volonté de fusion, il estime qu’il existe trop de non-dits, “des écarts et des divergences à aplanir”. Bref, il faut une mise à plat des dossiers…

Yannick Moreau a bien entendu la critique. Le maire d’Olonne-sur-Mer a donc souhaité réagir publiquement aux déclarations de son collègue en lui disant “Chiche !”.

Dans un communiqué en date du 9 avril, il répond aux griefs de Joël Mercier en rappelant qu’un schéma de mutualisation a été adopté en février 2015 et qu’un groupe de réflexion travaille sur le projet de fusion depuis le début de l’année.

Et comme cela semble insuffisant et trop lent aux yeux du maire du Château, Yannick Moreau propose la rédaction d’un projet avant l’été, afin de pouvoir consulter la population castel-olonnaise à l’automne, pour une fusion au 1er janvier 2016…

Pour ce faire, il propose d'urgence un séminaire de travail, avec un “enfermement forcé d’une semaine”, un marathon de la négociation devant aboutir rapidement à la rédaction d’un document fixant le projet souhaité par Joël Mercier. 

Peut-être la pose de la première pierre de la nouvelle mairie du Château, demain 10 avril, sera-t-elle l’occasion pour les uns et les autres de préciser les points de vue.

AC

Logo Oceane 2015 250Une info ? Une annonce ?
Un événement ?
Faites-nous en part :
098.456.0044 ou 06.29.56.38.17
boss@futurimedia.fr